FANDOM


Une opération à cœur ouvert est une manipulation chirurgicale d'un patient qui est destinée à le soigner de maux qui n'auraient pas pu l'être par une autre méthode. On la pratique quand le détartrage des gencives, la trachéotomie et la liposuccion ont échoué. Peu de Saenus peuvent se vanter d'avoir réussi une opération à cœur ouvert, et encore moins peuvent se vanter d'en avoir subi une. De toute façon personne n'a vraiment envie de se vanter d'avoir subi une opération à cœur ouvert. Vous vous voyez, arriver sur la plage avec une énorme cicatrice sur la poitrine et dire « Hey salut poupée ;) On m'a fait un triple pontage tu veux lécher ma balafre ? ». Clairement, si elle accepte de lécher votre balafre, c'est qu'elle aurait dit oui à lécher autre chose, comme vos aisselles ou le papier d'emballage de votre Mars Ice Cream que vous venez de finir. Donc c'est une grosse dégueulasse, et vous avez pas subi une opération à cœur ouvert pour vous taper des grosses dégueulasses.

PS: Si vous êtes une fille on ne voit pas la balafre à cause de vos gros seins. Si vous n'avez pas de gros seins vous n'êtes probablement pas une fille.

Pour réaliser une bonne opération à cœur ouvert, il est indispensable de disposer d'un matériel de pointe. Donc il faut une aiguille, déjà. Un célèbre adage des opérants à cœur ouvert dit « En opération à cœur ouvert comme en amour, ce sont les mieux équipés qui se font le plus sucer ».

Les techniques d'opérations à cœur ouvert ont très grandement évolué depuis la prise de la Bastille. Aujourd'hui, il semble communément admis que pour une bonne opération à cœur ouvert, il faut :

  • Une aiguille pointue : De préférence une aiguille à tricoter. Attention : beaucoup de gens se trompent en lisant les manuels d'opérations à cœur ouvert et confondent aiguille et anguille. Même si cela n'est pas forcément impossible, l'opération avec une anguille est réservée pour des circonstances très particulières.
  • Un scalpel : Accessoire indispensable de tout bon chirurgien, le scalpel servira essentiellement à gratter le nez du praticien si ses deux autres mains sont prises par l'action.
  • Une tarte à la rhubarbe : Beaucoup trop d'opérations à cœur ouvert échouent du fait que le praticien n'a pas pris le temps de bien manger durant l'opération. La rhubarbe est l'aliment conseillé, puisqu'il allie les bienfaits de la rhu à la douceur de la barbe.
  • Une table ou un lit : Une opération à cœur ouvert se fait impérativement avec un patient allongé. Des études ont montré qu'en position verticale, après anesthésie du patient, le cœur et le moral tombent dans les chaussettes. Une autre solution serait d'enlever les chaussettes du patient, mais ceci peut être très mal perçu par les narines du praticien.
  • Un magazine : Il faut parfois un peu attendre que la plaie soit cautérisée, dans certains cas cela peut prendre plusieurs mois. Un bon magazine permettra de passer le temps en attendant.
  • Une patate : Il vaut mieux avoir cet accessoire pour les cas d'extrême urgence.

Des variantes existent incitant les praticiens à prendre d'autres outils, comme un marteau, une faucille, une faucille et un marteau (un pokémon, propagande communiste?), un requin-faucille et un requin-marteau, des faux-cils et une mare d'eau, mais ces accessoires ne sont pas stricto sensu indispensables.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.